Est-ce obligatoire de souscrire une assurance habitation pour une résidence secondaire ?

Venez-vous d’acquérir une résidence secondaire? Et vous-demandez-vous si vous devez souscrire une nouvelle assurance habitation pour cette nouvelle acquisition immobilière? Avant de débattre sur les assurances habitations des résidences secondaires, plus astucieux serait de redonner la définition de ces termes. En définition, les résidences secondaires se disent des logements occasionnels, ils se différencient des logements, faisant office d’habitation principale. Pour la plupart des cas, il s’agit des maisons de vacances ou des maisons de campagnes. Les résidences secondaires servent surtout les vacances, les courts séjours, le temps d’un évènement en particulier comme les mariages, une mission professionnelle, ou tout simplement les week-end en famille… . Peuvent faire office de résidence secondaire: un appartement, un loft, un studio, une villa, une grande maison en campagne, … La plupart, il s’agit de maison de campagne, dans la périphérie, plus ou moins en retrait de la ville. La connotation de « résidences secondaires » leurs ont été allouées du fait tout simplement que leur propriétaire ont d’ores et déjà une propriété dans laquelle il loge principalement, et il ne séjourne dans cette dernière qu’ accessoirement. Visitez le site www.assurance-habitation.info pour en savoir plus.

Il n’existe aucune obligation légale de souscrire une nouvelle assurance habitation pour une résidence secondaire

Sachez d’ores et déjà que la loi ne prévoit aucune obligation de souscription d’assurance habitation pour ce genre d’habitation occasionnelle. Malgré le fait que la loi ne l’impose pas, il est plus prudent et plus responsable de souscrire une assurance habitation pour les résidences secondaire dans les hypothèses où surviennent des incidents qu’ils soient domestiques ou non. De plus, compte tenu de l’innoccupation de la résidence, il existe plus de risque de vol, de vandalisme ou de cambriolage. Les résidences secondaires présentent plus de probabilité de faire l’objet de vol, ou même d’incendie, compte tenu du fait qu’elles ne soient occupées qu’occasionnellement autrement dit, pour les vacances, ou pendant les fins de semaine uniquement.

Souscrire une assurance habitation pour la résidence secondaire afin de se prémunir contre les vols et les incendies

La garantie contre le vol et les incendies est le principal objet de l’assurance maison souscrite pour les résidence secondaire ou les habitations occasionnels. Certes, la souscription n’est pas obligatoire, mais il est plus prudent et plus responsable de souscrire une seconde assurance habitation pour les résidences secondaires. Elle permet de se prémunir contre les aléas de la vie notamment les incendies, les vols, les catastrophes naturelles ou non, ainsi que tout incidents susceptibles d’affecter les biens immobilier ou mobiliers rattachés à la résidence en question.

Il existe des hypothèses où souscrire une assurance habitation pour la résidence secondaire devient un devoir et non une obligation légale

Cette possibilité doit être envisagée dans la mesure où la fréquence de l’occupation dans la résidence secondaire devient plus répétitive, voir susceptible d’arriver à la hauteur de la principale. Dans ce cas de figure, le propriétaire aura tout intérêt à souscrire une nouvelle assurance habitation pour cette résidence secondaire. Cela se produira lorsque la propriétaire devra effectuer régulièrement des déplacements pour X raisons dans un autre pays ou une autre ville. La souscription à une assurance maison pour ce second logement devra de fait être obligatoire.

Souscrire une assurance maison pour résidence secondaire car les risques sont plus élevés: pour prévenir le danger

La souscription à une assurance habitation pour les résidences secondaires peut s’avérer être plus coûteuse que la MRH de l’habitation principale. La police d’assurance portant sur la maison secondaire revient car moins le local est inoccupé, plus élevé sera le risque celle-ci fasse l’objet de vols et de vandalismes. De manière général, c’est dans l’optique de se prémunir contre les vols et les incendies que la souscription à une assurance habitation a été préscrite, et ce malgré le fait qu’aucun article de lois relatifs à cet effet ne l’impose.

Souscrire une assurance habitation pour les résidences secondaires, marque de prudence et de responsabilité

Le choix de souscrire une assurance logement pour la maison de campagne se fonde uniquement de la diligence et la prudence du propriétaire. Il s’agit en réalité, malgré le fait qu’il n’y vit pas à titre principal, d’une pièce à part entière de son patrimoine. Toute personne physique a le devoir principale de protéger son patrimoine qu’il s’agissse de biens immeubles ou des biens meubles, en ce qui nous concerne, il s’agira de biens immeubles.

A la question de savoir si la souscription d’une seconde assurance habitation pour une maison qui fait office de résidence secondaire est une obligation ou non, on peut affirmer qu’il ne s’agisse pas d’une obligation imposée par la loi et les règlements en vigueur en ce qui concerne les risques de bails locatifs ou comme les habitations principales, dans la mesure où celle-ci restent dans ce statut de « logement secondaire » pour une occupation occasionnelle.

Fait preuve de prudence et de prévoyance, le propriétaire qui souscrit une assurance habitation à sa maison de compagne

Comme on dit, « on n’est jamais trop prudent », et puis « vaut mieux prévenir que guérir ». Le propriétaire aura pris les précaution afin de se protéger financièrement contre les vols et les incendies, ainsi que les autres incidents qui pourraient avoir lieu d’être.

Il existe une différence cruciale entre la MRH et la seconde assurance habitation souscrite pour la maison secondaire

Il existe une réelle et une nette différence entre la MRH de la maison principale et l’assurance pour la maison de compagne. On est souvent tenter de se dire que l’on n’est plus obligée de souscrire une deuxième assurance pour la maison secondaire car la principale est la seule que nous occupons de manière définitive. Ce raisonnement est erronée. Les garanties accordées par l’assurance souscrite pour la maison secondaire sont spécifiques aux polices d’assurance pour les résidences  secondaires. Le calcul ainsi que la fixation de la franchise ainsi que du montant de la cotisation et de la prime bien évidemment variera selon la valeur des biens déclarés, ils seront prises tout à fait indifféremment du calcul de celle grevée de MRH.

Les résidences secondaires peuvent faire l’objet d’une police d’assurance même si elle n’est pas une obligation légale. Elle coûtera plus chère que la MRH mais selon les stipulations du contrat, les termes pourront être revisitées afin que la volonté des 2 parties (l’assureur et l’assuré) sont prise en compte.