Utiliser une scie à bûches en toute sécurité

Scier des morceaux de bois n’est pas une activité des plus banales. Que vous utilisez une machine ou une scie manuelle, il faut toujours prendre des précautions.

On vous explique tout sur scieabuche.fr pour que vous n’aillez plus qu’a choisir !

Si vous utilisez une scie circulaire à bûches

En général, une scie à bûche à moteur est livrée « prête à l’emploi ». Il vous suffira de le brancher et vous pouvez commencer le découpage de vos bûches, mais non sans avoir pris les précautions nécessaires pour votre sécurité. Comme vous pouvez vous en douter, une lame de plusieurs centimètres de diamètres dotées de dents et qui tourne à grande vitesse, c’est forcément dangereux. Les modèles récents de scies à bûches sont pour la plupart intègrent des systèmes de protections, comme les caches, le bouton d’arrêt d’urgence ou encore le frein. Mais attention, cela ne veut pas dire que vous n’avez pas besoin de prendre d’extra précaution. Avant de manipuler une scie à bûches, voici quelques mesures de précaution que vous devez prendre :

  • Portez une paire de lunettes de protection pour protéger vos yeux contre les poussières.
  • Assurez-vous que la surface où vous installez votre machine soit parfaitement plane.
  • Evitez de scier les branches qui sont trop petites parce qu’elles risquent de se coincer dans la machine.
  • N’utilisez pas votre scie à bûches à proximité d’un enfant. Vous devez toujours respecter la distance de sécurité de plus de 5 m.
  • Pensez à porter une protection spécifique pour les oreilles (casque anti-bruit) ainsi qu’une paire de gants adaptés. N’oubliez pas de porter des chaussures de sécurité également.
  • Dernier conseil, et non le moindre, respectez rigoureusement chaque recommandation fournies dans la notice d’utilisation de votre scie à bûches.

Au moment de l’utilisation de votre machine, si un morceau de bois vous résiste, il faut que vous le déplaciez sur le chevalet, puis d’essayer plusieurs fois à le tronçonner. Pensez aussi à nettoyer votre environnement de travail, notamment le sol pour ne pas trébucher ou glisser.

Vous devez aussi faire en sorte de maintenir votre scie à bûches dans un parfait état, non seulement pour sa durée de vie mais aussi pour votre sécurité à l’utilisation. Le minimum que vous devez faire, c’est de nettoyer régulièrement le carter de protection de la lame ainsi que les butées du chevalet.

L’utilisation d’une scie à bûche mécanique est assez simple. Après avoir pris toutes les mesures de protection qu’il vous, vous n’avez qu’à placer la bûche à découper dans le sens de coupe et la fixer. D’une main, vous tiendrez la bûche fermement, d’une autre, vous actionnez le cran de sûreté qui gardera la bûche fixée tout au long de la coupe. Ensuite, vous appuyez sur le bouton de démarrage de la machine et voilà. La scie va faire le reste. Lorsque la coupe est terminée, vous n’avez qu’à appuyer sur le bouton d’arrêt. N’oubliez pas de garder le capot protecteur de la machine fermé après chaque utilisation.

Pour terminer, voici ce que vous devez faire pour une bonne utilisation de votre scie à bûches :

  • Nettoyer la lame, notamment contre les effets de la résine
  • Graisser la lame
  • Hors usage, toujours protéger la lame en la détachant de la machine et en la mettant dans un protège-lame adapté
  • Affûter régulièrement la lame
  • Garder la scier dans de bonnes conditions.

Si vous utilisez une scie à bûche manuelle

Les consignes de sécurité sont à peu près les mêmes que pour les scies mécaniques. Vous devez vous protéger les yeux, les mains et les pieds. Il est important de bien caler le morceau de bois à scier et de le mettre à la bonne hauteur.

Fixez le morceau sur un établi, avec des serre-joints ou un étau pour laisser à la scie l’espace nécessaire pour faire des va-et-vient.

Pour une bonne utilisation, assurez-vous que la lame de votre scie soit bien affûtée. Assurez-vous aussi que le morceau à découper ne comporte pas de vis ou de clous.

Tracez le trait de coupe en prenant en compte le type de denture de votre lame et son épaisseur.

Tenez votre scie correctement. Pour ce faire, gardez votre index tendu contre la poignée de la scie (comme si vous pointiez quelque chose du doigt) et le pouce de l’autre main doit être positionné contre la lame afin de mieux guider la coupe. Tenez votre scie fermement, sans vous crisper, avec votre poignet et votre bas situés dans le prolongement de la lame. Commencez à scier à plat, c’est-à-dire à un angle de 15°. Ensuite, une fois l’amorçage terminé, sciez en prenant un angle de 45°. Terminez votre sciage à la verticale.