Rameur : les astuces de coach fitness pour bien l’utiliser

Aller dans les salles de sport ou s’exercer à la maison régulièrement, devient une habitude chez certains individus. C’est surtout pour se muscler ou prendre des formes, ou très simplement perdre un peu de poids. Les rameurs sont à présent aperçus  dans toutes les salles de sport, et même dans certaines maisons. Cette machine permet de travailler plusieurs muscles en même temps, a pris sa place dans les plus populaires. Pour savoir un peu plus sur cette machine, allez sur cette page.

Comme chaque appareil, il faut savoir l’utiliser pour avoir des effets positifs. Car ce n’est pas le fait d’avoir l’équipement qui compte, mais le fait de savoir l’utiliser. Voici des astuces de coach fitness pour vous aider.

Le rameur peut s’avérer facile à utiliser, mais comme avec tout instrument de musculation, il nécessité technique et persuasion pour pouvoir l’employer correctement. Sans oublier que cette machine fait travailler tous les muscles du corps, sauf ceux des pectoraux.  Alors pour l’exploiter au maximum, afin d’avoir des résultats satisfaisants, il faut savoir l’utiliser.

Les bonnes façons d’utiliser un rameur

  • La position adaptée sur le rameur:

La logique veut que, pour commencer, on s’assoie sur le rameur. Mais il ne faut absolument pas omettre qu’un « rameur » comme son nom l’indique, il simule des mouvements de rame ou de pagaie.

Donc il faut se préparer à tirer intensément et à retourner souplement la rame (soit disant, qui est remplacer par la barre). Pour une bonne position, on doit avoir le dos bien droit, du début jusqu’à la fin. Car la droiture du dos est l’essentiel, pour aboutir à des bons résultats. Et on doit également, placer nos pieds sur les sangles. Pour se faire, on doit garder les jambes et les genoux en parallèles, même pendant les flexions.

  • La manière de l’étirer

Pour commencer, il faut utiliser la machine adaptée à votre niveau. Et ne jamais mettre de côté l’échauffement, qui est une étape primordiale, car faire des exercices sans s’échauffer peut endommager des muscles. Cet échauffement pourrait durer 15 min ou un peu plus, selon les exercices à faire après.  Après, un entraînement peut durer entre ½  h ou 1 h 30 min et il est fondamental de commencer par l’utilisation des muscles des jambes. Puis continuer avec ceux des bras en poussant. Et c’est vers la fin que l’on tire la barre.

Des conseils utiles pour les débutants ou même les pros

  • Pour augmenter votre endurance, il faut s’entraîner progressivement, mais non dépenser dès le début des exercices.
  • Pour éviter les fatigues ou déformations musculaires, il faut toujours garder le dos et les épaules bien droit en relâchant le cou.
  • Pendant les propulsions, il est recommandé de contracter les abdominaux et garder un rythme dynamique.

Les risques à éviter pendant la rame

Comme précisez en haut, le rameur agis sur plusieurs muscles. Donc il agit également sur le cœur, alors les efforts non mesurés pourraient attaquer le cœur. Donc, on doit toujours consulter un médecin avant de ramer. Puis, il faut éviter les mauvaises postures, qui pourront abîmer des muscles. Enfin, on doit toujours penser à refaire des étirements en fin de séance.

Pour couronner le tout, pour n’importe quel rameur, si vous l’utiliser, il faudra toujours adapter le niveau des exercices à votre niveau sportif. Sans oublier de les varier et de ne pas trop forcer. Forcer un entraînement risquerait de produire des douleurs insoutenables. Sans oublier de consulter un médecin, pour savoir et surveiller votre fréquence cardiaque. Si la fatigue se fait ressentir ou que vous souffriez sur des muscles particuliers, il faut arrêter l’entraînement. Car il faut s’exercer progressivement au rythme de votre physique.