Quel est le prix d’une imprimante laser ?

En 1971, un chercheur du Xerox Palo Alto Research Center, Gary Starkweather, faisait le prototype de notre imprimante laser après la transformation d’un photocopieur classique. Pendant tout ce temps, ce type devient un commerce international et plusieurs milliards de dollars entre en jeu pour l’entreprise Xerox. Mais comme tous les appareils électroniques, le tarif diminuait avec le temps. Et c’est ce que nous allons voir ci-dessous.

Qu’est ce qu’une imprimante laser ?

Une imprimante laser est un produit d’une haute qualité de textes et de graphiques sur support papier ou optique. On exploite une méthode d’impression xérographique ou électro photographique avec. Ses propres caractéristiques envers les autres étaient de balayer directement les images  par un faisceau laser à travers son tambour interne (drum).

Le prix sur le marché

En 1985, on achetait une HP Laser Jet pesant plus de 32 kilos à 2995 dollars. Environ de 7000 dollars l’Apple LaserWriter, qui avait un processeur plus fort et un langage de description de page PostScript. Vous pouvez voir plusieurs conseils sur notre page. Depuis 2006, notre machine avait plus de mémoire, de vitesse d’impression plus grande, de système recto-verso mais vendue seulement à 300 dollars. Quand à une multifonction équipée d’un scanner et de photocopieuse et en noir et blanc, la valeur varie entre 60€ à 100€. De nos jours, il y a aussi des machines multifonctions en couleur qui valent entre 140€ et 200€. Cependant, ce nouveau modèle nécessite de changer ses 4 toners à chaque fois qu’ils sont épuisés et l’un d’entre eux coûte 60€. Certain produit avec connexion Wifi à des versions monochrome se vend de 30€ à 150€. Les autres équipés d’un fax sont entre 150€ à 500€, ils fonctionnent en recto-verso automatique, et en couleur. Pour les professionnels, on trouve des appareils adaptés  à leur besoin, très performant, haute gamme avec de réseau Gigabit Ethernet et Post Script 3, pouvant d’ajouter à nouveau du toner et d’effectuer une grande quantité de travaux mais à des prix élevés sûrement, à partir de 500€ ou plus. Ainsi, le coût de notre imprimante varie selon le coût du papier utilisé, le coût de remplacement du toner, celui du tambour, celui des pièces de l’unité de fixation. En cas de celle à tambours en plastique, on doit payer le coût de maintenance quand il est nécessaire de remplacer les pièces en plastique. Le cas d’une machine permettant de travailler en recto-verso ne coûte que la moitié des prix des autres.

Quelques exemples des imprimantes laser sur le marché ?

On vous cite les quatre meilleures dites vedettes de nos jours, sur le rapport qualité/prix, il est très serré mais il y en a tous les budgets. D’abord, Brother HL-3150CDW à 238,80€ ; élégant en recto-verso, inventée pour les entreprises, elle fonctionne bien même sans fil 802.11n, à l’aide des appareils Android, iOS Apple, et Blackberry, sa résolution peut parvenir à 2400×600 dpi. Après, il y a Canon i-SENSYS MF8230Cn, facile à utiliser avec son réseau compatible à des ordinateurs ou à des autres périphériques mobiles et adaptée aux petites entreprises. Elle peut effectuer des impressions, des copies, ou des numérisations soient en noir et blanc soient en couleur. On  peut imprimer directement nos courriers, pages web et d’autres documents à notre iPad, Smartphone, ou une tablette. Ensuite, pour les petites entreprises, iSENSYS LBP7210Cdn, couleur compacte, recto-verso automatique, rapide et professionnelle, elle ne dépense pas beaucoup d’énergie, et comme tous les autres, bénéficiaire de réseau. La méthodologie testée par Energy Star nous montre que ce produit fonctionne avec éco-énergétique. Enfin, multifonction à 358,80€, la DCP-9020CDW, couleur ou noir et blanc,  elle possède  des applications comme Brother iPrint&Scan, et elle fonctionne bien sans fil.

Critères et conseils d’achats

Les prix des imprimantes lasers persistent très chers, mais si vous devez en acheter une, nous vous proposons quelques conseils afin que vous pouvez décider. S’il est dans l’intérêt de faire le tirage en couleur, on doit choisir le jet d’encre. Plus efficace, et plus robuste, l’appareil en noir et blanc reste très actif et économique pour les particuliers, il n’est pas peut-être utile de tirer en couleur. Sur le marché, il y a le type de faire volatiliser la chaleur, elles sont rares, et effectuent des résultats de quantité, or elles réalisent des éditions photographiques au format 10×15, malheureusement le coût de tirage reste élevé. Contrairement, mettre les photos dans un cadre, elle doit résister aux UV. En utilisant une cartouche monobloc contenant des 3 couleurs, la tête d’impression est intégrée avec, par contre elle est facile à remplacer. Les avantages d’utiliser ces modèles multifonctions sont : moins chère et moins encombrant car le scanner est déjà intégré avec. Les autres ont un modem pouvant nous servir de la FAX. Certains cas réalisent une édition d’un grand nombre de documents en tant que scanner et photocopieuse. Aujourd’hui, ses tarifs sont presque le même que les imprimantes simples. Elle reste plus économique en monochrome et il propose même d’avoir un mode de tirage économique, c’est-à-dire elle n’utilise que 50% de toner. A vrai dire, en matière consommable, elle parait un peu coûteuse.

Pour emballer le tout, l’imprimante laser est connue et vedette pour leur rapidité, leur qualité, et surtout leur estimation par copie qui est très abordable. Concernant ce prix, il est destiné à réduire peu à peu, et cela selon nos intérêts et leur utilité. Pour les particuliers, ils n’ont qu’à prendre le noir et blanc à petit prix car ils n’ont pas vraiment peut-être besoin de quelque chose en couleur dans la vie quotidienne. Pour les professionnels, il y a tous les choix et tous les budgets sur le marché. L’avantage de son utilisation, on oublie le chargement  des encres, il nous suffit de changer le toner et là aussi, ce n’est pas cher.