Histoire de la trottinette électrique et ses avancées technologiques

La trottinette n’a cessée d’évoluer depuis 1920 jusqu’à nos jours. Jadis, il n’y a que des simples trottinettes, mais actuellement,  la trottinette électrique  existe et c’est devenu de plus en plus célèbre. Elle possède selon son type 1 ou 2 ou encore 3 roues. Certain d’entre elles est munie d’un guidon rallongé par une tige en plastique, en fer, en alu et certain n’ont pas, il a juste les roues. Elle convient à tout âge : enfant, adolescent et adulte. Tout le monde peut alors s’amuser avec elle que ce soit dans le domaine professionnel, comme dans la police, et aussi pour les loisirs. Et comme c’est une trottinette électrique, elle utilise un moteur ou une batterie pour actionner. Pour la batterie, elle doit être rechargée pendant 2 à 3 heures avant son utilisation. On va alors vous raconter dans le premier paragraphe l’histoire fascinante de cette trottinette électrique et puis dans le second son évolution indéniable dans le temps. Alors restez ici pour tout savoir !

Histoire proprement dite de la trottinette électrique

La trottinette électrique a son histoire et elle est rénovée de temps en temps  jusqu’à en finir à un model très récent.

La trottinette a été créée en 1920 et sa matière de fabrication était le bois. Elle possédait  3 roues dont l’une en avant et les deux autres en arrière, et elle a été réservée aux enfants.

En 1950, elle était employée aussi par les adultes et les professionnelles, utilisée par les sportifs et devenue, un moyen de transport pour échapper aux embouteillages. C’est plus pratique vue qu’elle pèse 3 kg et possède une vitesse de 15 km/h.

En 1980, la trottinette à moteur ou trottinette électrique était apparu. Elle a évoluée en 1996, et c’était l’œuvre du fabriquant de la Trotinette electrique razor avistrottinette suisse micro mobilité sous le nom de RAZOR. Cette dernière est une trottinette pliable en Aluminium qui est légère, pratique et résistante. Après, une modèle électrique tel que Freestyle (grande roues, tout terrain) a été inventée comme l’hoverboard, le monocycle et le gyropode, sans oublier la trottinette mini scoot. Mais ils sont à présent très coûteux et peu de personne la possède.

Progrès technologiques de la patinette électrique

Concernant son avancée technologique, la trottinette électrique respecte l’environnement car elle ne pollue pas l’air étant donné qu’elle permet d’éviter les gaz à effet de serre. Une technologie remarquable qui est la batterie rechargeable par un panneau solaire donc, on n’a plus besoin de brancher son batterie sur un courant électrique.

  • La technologie gyroscopique

C’est en effet le rassemblement  des trottinettes électriques évoluées. Il existe en 3  sortes : le gyropode, la gyroroue et l’hoverboard.

Le gyropode  est apparu au marché à l’an 2000 et a été inventée par l’américain Dean Karmen. C’est une patinette à deux roues et il pèse environ 50kg. Il est muni de guidon, et aussi trop cher car il vaut 10 000 €. Ça prend aussi un peu de hauteur que les trottinettes électriques classiques, mais il est plus facile à manipuler, plus stable et autonome.

Pour la gyroroue, elle n’a qu’une seule roue et a été inventée 10 ans après la gyropode, tout en pesant 11 kg et son prix est de 1000 à 2000 €. Le petit problème c’est qu’elle est un peu difficile à manipuler et à maitriser. Elle choisi son utilisateur parce qu’elle est réservée  à la brutalité, et franchement, ce n’est pas populaire et son apparition au marché  était soudain freinée.

Concernant l’Hoverboard, il est moins cher que les 2 autres car c’est entre 500 € et 600 €. Son poids est de 11 ,5 kg et il est dépourvu de guidon.

  • La trottinette mini scoot

Une autre invention technologique qui s’agit plutôt d’une trottinette mini scooter. Équipé d’un tableau de bord, elle possède une vitesse maximale de 30 km /h. Elle est légère, pliable et maniable, et son autonomie peut aller jusqu’à 20 km.Trotinette electrique tout terrain

  • La trottinette Freestyle

Elle est consacrée pour faire différents types de mouvements notamment dans le domaine sportif, tel que le saut, le ralenti, etc. Elle est plus robuste et plus souple qu’une simple trottinette parce que ses métaux de fabrications sont spéciaux  pour s’accommoder au poids exercé sur celle-ci. Elle ne peut pas se plier et on ne peut pas régler l’hauteur de son guidon parce que le fait d’être plier et régler lui rendra difficile à manipuler.

En guise de conclusion, pour faciliter votre moyen de communication quotidien : évitez les embouteillages, la bousculade sur métro. Et pour avoir un peu de tranquillité pendant le trajet, pourquoi pas utilisez une trottinette électrique ? Son usage aussi est très simple, pas comme celui d’une moto car on n’a pas besoin de porter une casque. Et aussi, pas besoin d’un permis de conduire comme celui d’une voiture. Et si jamais la batterie sera à plat, on peut le propulser à pieds comme pour les trottinettes d’auparavant. La seule faiblesse qu’elle a c’est que la distance parcourue sera limitée, hélas elle ne pourra pas être employée à un long trajet.