On vous explique le fonctionnement d’un déshumidificateur

Afin d’apporter un certain confort pendant l’hiver et de bien rafraichir la température ambiante de votre intérieur, pensez à installer un déshumidificateur pour résoudre tous vos problèmes d’humidité. Cet appareil est très sollicité pendant l’hiver afin de rendre notre chez-soi si agréable à rester avec une qualité de l’air excellente, étant donné que le froid nous oblige de passer plus de temps à la maison, maitriser le taux d’humidité est très utile pour s’assurer que les personnes qui y vivent respirent l’air sain et salubre. Un déshumidificateur est très opportun surtout si vous avez des bébés et des jeunes enfants qui souffrent des problèmes respiratoires comme l’asthme, le rhum ou la grippe, c’est un appareil indispensable pour préserver la santé de ces derniers. Il est très bénéfique aussi pour les personnes allergiques à l’humidité surtout pendant l’hiver qui est une saison pas très favorable pour ces dernières, car sa fonction principale est d’aspirer l’air humide dans une pièce afin d’éviter l’accumulation des moisissures à l’intérieur des murs, des planchers ou dans les plafonds et encore plus dans les sous-sols. Nous connaissons probablement que le moule provenant des moisissures est un facteur qui déclenche les allergies chez les plus concernées. Le déshumidificateur, un appareil d’une grande utilité, vous voulez savoir certainement comment fonctionne un déshumidificateur avant de se lancer à son achat ? On vous explique tout !

Qu’est-ce qu’un déshumidificateur ?

Un déshumidificateur est un appareil qui absorbe l’humidité de l’air, un phénomène rendu possible avec la présence d’une condensation ou d’un ventilateur sur une étendue de surface froide. On utilise ce genre d’appareil pour réduire le taux d’humidité à l’intérieur d’une pièce ou d’un bâtiment tout en entier. Sur le marché se trouve deux modèles bien distincts, celui d’un déshumidificateur domestique et d’un déshumidificateur industriel. Deshumidificateur designPour bien comprendre le fonctionnement de cet appareil, ce dernier est équipé d’un ventilateur qui joue le rôle d’aspirateur d’air humide ensuite l’air est très transporté à l’aide d’un évaporateur qui le refroidi sous le travail d’un point de rosée. Avant de se verser dans le réservoir, l’eau se comprime sur l’étendue froide de l’évaporateur. Cette eau froide parcourt ensuite le chemin dans le condenseur chaud d’où ceci joue le rôle de réchauffement et termine cette boucle sans fin en revenant dans la pièce, pour une autre nouvelle récupération d’humidité, jusqu’à ce que l’appareil parvienne à un taux d’humidité favorable pour les zones traitées

Déshumidificateur à condensation, à adsorption, à absorption : leurs fonctionnalités

  • Le déshumidificateur à condensation

Si vous pensez s’équiper d’un déshumidificateur, sachez qu’il y a le déshumidificateur à condensation d’où son système consiste à amener l’air par un ventilateur, il est refroidit grâce à l’évaporateur contenant une température la plus basse pour celle d’une masse d’air ensuite l’air est récemment réchauffée pour avoir la température idéale à son expulsion.

  • Le déshumidificateur à adsorption

L’autre type de déshumidificateur est celui du modèle à adsorption, l’humidité stockée dans l’air est captée d’une manière superficielle par un ventilateur qui fonctionne par la roue alvéolée. Cette dernière qui assure sa fonction de fournir un air chauffé très confortable appelée communément air de régénération à la fin du système.

  • Le déshumidificateur à absorption

Vous pouvez trouver encore d’autre type de déshumidificateur qui est le déshumidificateur à absorption. Un sel hygroscopique est utilisé pour ce déshumidificateur, une fois en relation avec un air humide, ceci absorbe cette humidité et la conduisait  dans un réservoir. Pour cette solution en chlorure de calcium, il est nécessaire de substituer régulièrement le sachet ou la cartouche du sel hygroscopique.

Détecter le niveau du taux d’humidité

Une précaution doit être prise quant à la maîtrise du taux d’humidité présent à l’intérieur de la maison pour que ce dernier n’atteigne pas le niveau très élevé pouvant nuire à la santé et au confort des occupants de la maison. A cet effet, il est recommandé de détecter le niveau du taux d’humidité d’une pièce à traiter. Vous pouvez savoir facilement cette quantité d’humidité, car elle est exprimée le plus souvent en pourcentage relatif.

Le niveau d’humidité exprimé en pourcentage

Deshumidificateur offresLe taux d’humidité est exprimé en pourcentage, ceci nous permet de connaitre la quantité de vapeur d’eau contenant dans l’air, des valeurs qui correspondent au taux d’humidité présente dans un endroit.

Le calcul se fait comme suit, si le taux d’humidité atteint le niveau le plus élevé à 100%, selon l’indication, ceci signifie que vous vous trouviez sur un niveau à risque avec une qualité d’air saturée. Pour un environnement sain, le niveau d’humidité doit se situer entre 45% et 60%, au-delà de ce seuil, vous devez utiliser le déshumidificateur pour maîtriser l’humidité dans une pièce. Nous pouvons reconnaitre que l’humidité de notre intérieur devient excessive, ainsi que la vapeur d’eau constatée dans l’air est devient plus critique lorsque des multiples graines de gouttelettes d’eau sont présentes sur les vitres de notre fenêtre générées par la condensation, celles-ci vont former des moisissures qui ne sont pas bien pour notre santé.

Pour terminer, savoir le fonctionnement d’un déshumidificateur nous permet de comprendre l’utilité de cet appareil pour aspirer et filtrer l’air humide en l’acheminant ensuite vers un condenseur pour un confort optimal de notre intérieur et un environnement sain.